(PIFFF) Cheap Thrills (Note : 5/10)

Pays de production : États-Unis | Année de production : 2013

Réalisation : E.L. Katz

Scénario : Trent Haaga, David Chirchirillo | Photo : Andrew Wheeler, Sebastian Winterø

Musique : Mads Heldtberg | Production : Gena Wilbur

Interprètes : Pat Healy, Ethan Embry, Sara Paxton, David Koechner, Amanda Fuller

 

Synopsis :
« Deux amis fauchés sont alpagués par un mystérieux couple afin d’animer une soirée dont l’issue se révélera sanglante. » (Synopsis PIFFF)

 

Dernier film en compétition du Paris International Fantastic Film Festival.
« Cheap Thrills » est le premier film du réalisateur E.L. Katz et le moins que l’on puisse dire, c’est que notre réalisateur n’a pas peur de sombrer dans le trash.

À en juger par les réactions durant la projection du film, les spectateurs du PIFFF avaient bien besoin de leur dose de gore, de sang et d’obscénités, qui manquait cruellement jusqu’à maintenant. C’est chose faite grâce à « Cheap Thrills », un film qui s’assume totalement.

Deux amis se retrouvent par hasard dans un bar après cinq ans sans nouvelles. Craig, homme responsable et droit, vient de perdre son travail et s’inquiète pour sa femme et sa fille. Vince, égal à lui-même, garde la fraicheur de sa jeunesse et enchaîne les petits boulots. Pendant leurs retrouvailles, ils vont rencontrer un homme plein aux as (Colin) et sa femme (Violet), dont c’est l’anniversaire.
Un petit jeu s’installe lorsque l’homme en question leur propose de l’argent en échange de petits gages. Difficile de refuser pour Craig et Vince au vu de leurs problèmes d’argent.

« Cheap Thrills » est un film sympathique, merveilleusement porté par ce quatuor d’acteur : Pat Healy, Ethan Embry, Sara Paxton et David Koechner. La soirée des personnages commence en douceur avec des gages qui raviront les fans de Jackass. L’homme est au premier abord extrêmement généreux et distribue des billets au moindre prétexte. L’alcool coule à flot et la drogue est à disposition. Les choses se compliquent lorsque la soirée se poursuit chez Colin.

L’énorme inconvénient de ce film est que tout est prévisible. Le message est assez simple: l’homme est prêt à tout pour de l’argent. Ainsi, le personnage de Colin va profiter de sa richesse pour réaliser les fantasmes les plus fous de sa femme. En voilà un beau cadeau d’anniversaire.
Le concept est certes original mais s’épuise très vite, on anticipe tout ce qui va se passer. On sait d’ores et déjà que les deux amis vont perdre la raison pour de l’argent, qu’ils vont entrer en conflit et accepter des gages de plus en plus tordus et dangereux etc.
Le film perd très vite de son intérêt et même les fameux gages ne nous divertissent plus.
Seule l’évolution de la relation « amicale » des personnages est intéressante mais n’est malheureusement pas assez développée.

« Cheap Thrills » est un film drôle et divertissant qui vous donnera des haut-le-cœur à plusieurs reprises. On pourra juste regretter que celui-ci se contente d’une idée de base sans pousser les possibilités scénaristiques.

Krueger

Note : 5/10

Cheap_Thrills-708111601-large