Les soirées du 43bis

Le Studio 43 de Dunkerque, un cinéma orienté arts et essais, propose régulièrement des événements dont la thématique n’est autre que le cinéma de genre. « Les Soirées du 43 Bis » offre la possibilité de visionner des classiques du cinéma d’horreur, dans le cadre de soirées à thèmes. La première de la saison s’y est déroulée le 25 septembre 2015, et nous y étions…

11667498_1004809146250737_3499675713915629987_n

Organisée par le Studio 43 et l’association Nana’Z Productions, représentée par Laurent « Madgad » Gadeyne, cette manifestation culturelle se veut dans la continuité de la Gorenight, qui a animé les samedis soir de nombreux fans du cinéma de genre du Dunkerquois. Oui, il n’y a pas que le carnaval pour égayer les nuits de la Côte d’Opale. Proposant des contests de courts métrages, des spectacles à thèmes, des expositions et des projections de films, La Gorenight offrait la possibilité aux dunkerquois de se retrouver entre fans pour échanger et profiter de leur passion commune: le cinéma de genre. Des frissons, de la peur, d’énormes tranches de rire, du burlesque mais surtout beaucoup de talent, tant de la part des organisateurs que de la part des différents intervenants. Et l’occasion de revoir sur grand écran des œuvres comme « Dead Snow », le célèbre Zombi-délire venu du froid, ou encore de découvrir des contes macabres comme « The theatre bizarre », ou de s’essayer à des courts métrages tous plus délirants, à l’image de « Presque des hommes* » ou encore « Tous les hommes s’appellent Robert** » … Un évènement qui au bout de sa dixième occurrence, avait acquis une notoriété certaine. Mais un besoin de changement naissant à pousser la joyeuse association à envisager l’avenir différemment.

nanaz-prod-logo

Madgad « Nous préférions mettre fin à ce projet à un moment où le public penserait « dommage » plutôt que « il était temps ». Et cet événement très chronophage nous éloignait du public ».

La possibilité de passer sur un format plus court, mais de le répéter plus souvent au cours de l’année a donc été retenue. Et par la même occasion de s’immerger dans les racines du mouvement horrifique. Le format choisi est le « double feature  » comme le proposaient les drive-in ou les grindhouse dans les années 70 aux Etats-Unis en pleine explosion du cinéma d’exploitation. Une double programmation chère à messieurs Tarantino et Rodriguez qui lui rendent un bel hommage avec leur diptyque « Planet terror/Death Proof ».

Madgad « L’idée du ticket unique pour accéder à deux films, à deux œuvres indémodables et passer une soirée entre fans nous a plu »

Ne restait plus à Madgad et à l’association qu’à nous présenter un contenu qui ravive nos désirs les plus enfouis. Avec des thèmes variés comme « Les poupées détraquées », « MadMax » ou l’annuel « Spécial halloween », la diversité permet de toucher le plus grand nombre, et d’offrir des propositions hétéroclites qui veillent à renouveler l’intérêt de ces rassemblements festifs. La cerise sur le gâteau? L’organisation d’un quizz rendant cet événement ludique et participatif, avec des lots à la clé. Quant à la cible de ces soirées, Laurent nous a répondu:

 » De 7 à 77 ans… l’idée étant d’offrir au plus grand nombre la possibilité de découvrir ou de redécouvrir des films de renom, des réalisateurs célèbres, et ainsi de démocratiser le cinéma de genre ».
Car le stéréotype du fan de films d’horreur des années 80, que l’on parquait tout au fond du vidéoclub avec le cinéma porno, reste encore présent malgré tout. Et c’est bel et bien la réussite de l’association, tant le panel de fans présents était large. Le tout emballé dans le Studio 43, ce cinéma très intimiste où les affiches collées sur les murs nous invitent aux voyages dans le monde du septième art, et dont l’énorme travail associatif permet à toutes et tous de découvrir et de s’essayer aux techniques du cinéma. Bref, pas besoin d’en dire plus, autant s’y essayer…

Capture d’écran 2015-10-01 à 15.44.44

Pour cette première soirée de la saison, une spéciale « John Carpenter » a été proposée aux spectateurs. Et deux grandes œuvres du « Maitre de l’horreur » ont été sélectionnées :

The Thing (1982)

12039425_1016822708382714_8481714113463540358_n

« The Thing » en version remasterisée, diffusée en avant-première. Une des œuvres phares du réalisateur, sortie en 1982 en plein boum du cinéma d’horreur à la mode eighties. Indémodable, indétrônable, et dans une version retravaillée à l’esthétique saisissante, ce film est toujours un réel moment de bonheur, surtout diffusé sur grand écran. Alimentant encore aujourd’hui l’inspiration de certains réalisateurs pour leurs métrages (« Harbinger Down » en tête de liste), ce succès commercial est la preuve que les effets spéciaux de l’époque, composés de monstres articulés et de latex en grosse quantité, n’ont pas à rougir des leurs homologues numériques. Une œuvre qui traverse les âges sans vraiment prendre de rides…

thething1982-1-640x308

L’antre de la folie (1995)

12003145_1016822735049378_9193920369025893421_n

« L’antre de la folie » (in the Mouth of Madness) est un autre succès de John Carpenter. Complétant avec « The Thing » et « Prince of Darkness » la trilogie de l’Apocalypse, cette œuvre a pourtant été un échec commercial lors de sa sortie en salles, mais est devenue, comme beaucoup de films de Carpenter, une œuvre reconnue lors de sa sortie en vidéo. Ce métrage est une inspiration assumée et brillante des univers de Stephen King et de H.P. Lovecraft, naviguant entre réalité et cauchemar, dans un monde où des entités anciennes et oubliées, aussi puissantes que mauvaises, attendent leur heure pour détruire l’humanité. Le thème de la folie étant également un incontournable de l’œuvre de Lovecraft.

L-ANTRE-DE-LA-FOLIE-IN-THE-MOUTH-OF-MADNESS-1994_portrait_w858

Une soirée en compagnie de Monsieur Carpenter, qui présage de bons moments pour les rendez-vous à venir. Bien sûr, nous vous présenterons les prochains événements, avec en ligne de mire la Soirée spéciale Halloween, dont le contenu nous pousse déjà à réserver notre soirée du 31 Octobre 2015. Et une autre surprise viendra dans la foulée. Curieux? Rejoignez-nous au Studio 43, Pôle Marine, rue des fusillés marins à Dunkerque…

http://studio43.fr/

http://nanazprod.free.fr/joomla/

https://www.facebook.com/43bis?fref=ts

https://www.youtube.com/watch?v=5bfYDQjTYhE

https://www.youtube.com/watch?v=6VGZPpbuPU0

 

Le Druide