Au coeur de l'horreur

Esther : un prequel du film

Connaissez-vous Jaume Collet-Serra ? Vous savez, c’est le réalisateur pour qui film d’action = Liam Neeson (du coup il a tourné Sans identité, Non Stop, Night Run, The Passenger…). Mais le réalisateur s’est aussi frotté au genre horrifique avec La maison de cire en 2004 et sa star incontournable Paris Hilton (fallait oser… D’ailleurs, elle devient quoi ?) et dernièrement le film Instinct de survie où la bombasse Blake Lively tente de survivre face à un requin un peu collant.

Mais le film qui nous intéresse aujourd’hui, c’est son Esther, sorti en 2009 et qui a marqué les esprits. Un petit film d’horreur sans grande prétention, mais suffisamment efficace pour que celui-ci soit souvent cité par les fans du genre.
Le film a d’ailleurs également été un succès commercial, les recettes ont atteint 78,8 millions de dollars pour un budget de 20 millions.

Il s’agissait de l’histoire de Kate (l’incroyable Vera Farminga) qui après avoir perdu l’enfant qu’elle attendait, voit ressurgir les douloureux souvenirs d’un passé qu’elle aurait préféré oublier. Hantée par des cauchemars récurrents, et décidée à retrouver une vie de couple équilibrée, elle fait le choix, avec son compagnon John, d’adopter un enfant. À l’orphelinat voisin, Kate et John se sentent étrangement attirés par une fillette, Esther.
Seulement, la mignonne petite Esther a en fait 33 ans et est une psychopathe qui aime zigouiller les gens ( ah merde t’avais pas vu le film ?)

Et si on vous parle de ce film, c’est qu’un prequel est annoncé et ce n’est autre que William Brent Bell qui réalisera le film. Le réalisateur s’est déjà fait remarqué dans le genre avec le sympathique The Boy, dont la suite, The Boy : La malédiction de Brahms, sort au cinéma le 26 février (oui, c’est demain, tu sais quoi faire de ta soirée !).

Pour ce qui est du pitch de ce prequel, il semblerait qu’on suivra Esther s’évader d’un l’hôpital psychiatrique en Russie pour se rendre aux Etats Unis. Elle se fera passer pour la fille disparue d’une riche famille et se fera adopter par une gentille famille avant de les terroriser.

Pas de grandes nouveautés à l’horizon, mais on ne va pas bouder notre plaisir de retrouver notre psychopathe en herbe.

Quand on y pense, avec toutes les suites et prequel qu’offre le cinéma de genre, il aura quand même fallu attendre dix ans avant qu’Esther ne réapparaisse.

On vous tient au courant pour la suite et lors des premières images.

Articles suggérés

Queen Crab, préparez la mayonnaise !

Krueger

Dark summer

Krueger

Zombie Massacre 2 : Reich of the Dead

Krueger

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus