logo-site

The Bay (Note: 7/10)

17 juin 2013
Non classé

 

Date de sortie : 
19 juin 2013

Réalisateur : Barry Levinson

Autres films du réalisateur : Le Secret de la Pyramide, Sphère, Sleepers

Acteurs : 
Kristen Connolly, Christopher Denham, Nansi Aluka, Frank Deal, Jane McNeill, Kether Donohue, Tim Parati, Anthony Reynolds…

Genre : Epouvante-horreur, Thriller, Science fiction

Nationalité : Américain

 


Synopsis :

La petite ville côtière de Chesapeake Bay doit sa prospérité à son exploitation aquatique. Lorsque deux biologistes relèvent un affolant niveau de toxicité de l’eau et tentent d’alerter le maire, ce dernier refuse de semer la panique dans sa paisible cité. Une épidémie mortelle ne tarde pas à se répandre, qui voit les habitants se transformer en hôtes de parasites mutants. Chesapeake Bay sombre alors dans l’horreur…  

The Bay 04

Agréable surprise de voir que le style found footage peut encore nous divertir malgré la ribambelle de films utilisant le procédé. Barry Levinson parvient à réaliser un faux documentaire horrifique en utilisant avec brio toutes les technologies possibles d’enregistrement vidéo ou sonore : caméras de journaliste, vidéos de téléphones portables, webcams, vidéos de surveillance, caméras numériques, journaux télévisés, ainsi que de nombreux autres  supports écrits et sonores (emails, textos, répondeur téléphonique, radio de fonctions etc…). La multitude d’appareils technologiques permet d’aborder la catastrophe sous différents points de vue. On entre dans l’intimité de chaque personnage, ce qui réussit à nous mettre mal à l’aise devant des images qui logiquement ne nous étaient pas destinées.

Le found footage est propice à créer une sensation de réalisme et d’angoisse omniprésente et, par ce biais, le réalisateur parvient à rendre cette invasion de parasites extrêmement crédible. The Bay réussit à nous faire oublier la fiction pour nous plonger dans un réalisme bluffant. On en vient à se dire que si demain une telle catastrophe se produisait, on pourrait réellement être confrontés à ce genre d’images.

Là où la plupart des films échouent dans l’utilisation du found footage (notamment lorsqu’on se demande qu’est-ce qu’une caméra fout là ? ou encore pourquoi et comment le personnage a filmé ça ?), The Bay réussit à nous captiver du début à la fin. Le film ne sombre jamais dans l’incohérence et nous familiarise avec nos outils de tous les jours (écran iPhone, webcam etc…).

L’autre qualité de The Bay est d’aborder un thème écologique et de remettre en question une société capitaliste. Sans tomber dans le film engagé, celui-ci a le mérite de reprendre des sujets d’actualité qui confèrent un aspect réaliste au film. Les parasites sont le résultat de plusieurs facteurs : une surexploitation de poulets et le contenu de leurs excréments près des sources d’eau, un mauvais contrôle de la qualité de l’eau et la négligence du gouvernement face à des résultats de contrôle d’eau inquiétants apportés par des chercheurs français.

Vous l’aurez compris, les parasites se développent dans l’eau et rien de plus dévastateur que cette ressource vitale.

Pour conclure, en plus de cette ambiance angoissante tout au long du documentaire, certains passages arrivent réellement à nous foutre les boules, nous faire sursauter ou nous mettre mal à l’aise.

The Bay est une très bonne surprise à découvrir cette semaine au cinéma.

Krueger

Note : 7/10

The-Bay-Affiche-Teaser-USA1

Avatar

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip.

6 Comments

  1. Avatar

    C’est vrai que ce film est surprenant, ya rien d’extraordinaire mais on accroche du début à la fin, impossible de lacher. A voir

  2. Avatar

    Putain la deuxième photo est dégueulasse, je vais aller le voir ce week-end

  3. Avatar

    Vraiment bien foutu, les prod de paranormal activity et insidious font du bon boulot!

  4. Avatar

    Ouais le film est bien foutu mais rien d’incroyable et je reste sur ma première idée qu’il yen a ras le cul du found footage!!!

  5. Avatar

    le film était bien sympa, au début j’me suis dit encore un film de ce genre pffff… mais au final une bonne surprise! après celui là passe bien mais faut pas trop nous en sortir d’autre car on se lasse déjà du phénomène!

  6. Avatar

    Je suis allé le voir au cinéma et je me suis endormi… Fatigue? …

Commentaires