Au coeur de l'horreur

Extraterrestrial

Critique Extraterrestrial  :

Quel plaisir de retrouver les Vicious Brother pour leur nouveau film Extraterrestrial, eux qui se sont fait modestement remarquer avec leurs films en found footage, les Grave Encounters. Avec Extraterrestrial, les deux hommes avaient bien l’intention de prouver leur talent de réalisateurs en évitant de reproduire un énième film d’horreur en found footage. Une décision plutôt sage, qui pourtant laissait envisager le contraire au vu du scénario et du faible budget du film. La bande-annonce d’Extraterrestrial était assez encourageante et le film était attendu avec impatience par les fans. Et pourtant, une fois visionné, le film est démoli par les fans et les critiques. Une déception compréhensible mais très sévère à mon goût.

Extraterrestrial

April doit retourner dans la maison où elle a grandi pour en prendre des photos et aider sa mère à la vendre. Au passage, elle doit récupérer quelques affaires de son père qui vit très mal sa séparation. Sans qu’elle le sache, son copain en a profité pour inviter leurs potes et passer le week-end ensemble dans ce magnifique chalet au milieu des bois. Seulement, notre bande d’amis va devoir faire face à une attaque d’extraterrestres.

Une chose est indéniable, l’image du film est particulièrement soignée et le résultat esthétique est assez bluffant par rapport au maigre budget annoncé. D’autant plus que les réalisateurs n’hésitent pas à montrer physiquement leurs extraterrestres, réalisés à base d’effets CGI vraiment convaincants. Là où le film est décrié, c’est sur la multitude de clichés qu’il nous expose. Une bande de potes est attaquée dans un chalet isolé en pleine forêt (on pense forcément à Evil Dead), l’alcool et la drogue sont au rendez-vous, l’attaque des extraterrestres nous renvoie à des films comme Signes ou Dark Skies, les personnages sont caricaturaux, etc. Certes, mais on sent que les Vicious Brother jouent volontairement avec les clichés, les détournant avec quelques touches d’humour et du second degré (la preuve en est avec le personnage de Travis, un vieux combattant qui fait pousser de la beuh sur son terrain). Une ambiance qui, toute proportion gardée, nous fait penser au film La cabane dans les bois. La première séquence du film est particulièrement réussie et nous rend nostalgique des épisodes de X-Files avec une musique de générique très année 90. Cette première partie de film est plutôt efficace et divertissante. Elle nous offre quelques moments d’angoisse réussis et il faut avouer que construire le film en empruntant le schéma classique du slasher, mais en remplacant le tueur par des extraterrestres, offre des possibilités scénaristiques imprévisibles.

Extraterrestrial

Mais la deuxième partie du film vient contredire cette première impression positive, si bien que l’on finit par se demander si les Vicious Brother ne sont pas beaucoup plus sérieux qu’on ne souhaite l’imaginer. Ils s’appuient sur les fades sentiments amoureux de nos deux protagonistes (une demande en mariage refusée, une fille anéantie par le divorce de ses parents, etc.) et transforment leur film en une histoire de science-fiction bas de gamme. Le changement de ton et d’univers est regrettable et le déballage de sentiments mielleux, portés par une mise en scène pompeuse (gros plan au ralenti sur la bague de fiançailles), est tout simplement épouvantable. Et que dire du dénouement final, qui se veut émouvant et bouleversant, mais qui ne suscite que nos rires moqueurs.

Pour ce nouveau film, les Vicious Brother se perdent dans toutes les références du genre et ne parviennent pas à prendre le recul nécessaire pour nous proposer quelque chose de novateur. On saluera la qualité de l’image et de la mise en scène, ainsi qu’une première partie de film, bien qu’extrêmement clichée, assez divertissante. Les Vicious Brother ont du talent, reste plus qu’à trouver des scénaristes dignes de ce nom et ne pas se contenter d’une histoire qu’ils ont commencé à écrire au collège. Vivement le prochain !

Critique Extraterrestrial  : Quel plaisir de retrouver les Vicious Brother pour leur nouveau film Extraterrestrial, eux qui se sont fait modestement remarquer avec leurs films en found footage, les Grave Encounters. Avec Extraterrestrial, les deux hommes avaient bien l’intention de prouver leur talent de réalisateurs en évitant de reproduire un énième film d’horreur en found footage. Une décision plutôt sage, qui pourtant laissait envisager le contraire au vu du scénario et du faible budget du film. La bande-annonce d’Extraterrestrial était assez encourageante et le film était attendu avec impatience par les fans. Et pourtant, une fois visionné, le film est démoli par les fans et les critiques. Une déception compréhensible mais très sévère à mon goût. April doit retourner dans la maison où elle a grandi pour en prendre des photos et aider sa mère à la vendre. Au passage, elle doit récupérer quelques affaires de son père qui vit très mal sa séparation. Sans qu’elle le sache, son copain en a profité pour inviter leurs potes et passer le week-end ensemble dans ce magnifique chalet au milieu des bois. Seulement, notre bande d’amis va devoir faire face à une attaque d’extraterrestres. Une chose est indéniable, l’image du film est particulièrement soignée et le résultat esthétique est assez bluffant par rapport au maigre budget annoncé. D’autant plus que les réalisateurs n’hésitent pas à montrer physiquement leurs extraterrestres, réalisés à base d’effets CGI vraiment convaincants. Là où le film est décrié, c’est sur la multitude de clichés qu’il nous expose. Une bande de potes est attaquée dans un chalet isolé en pleine forêt (on pense forcément à Evil Dead), l’alcool et la drogue sont au rendez-vous, l’attaque des extraterrestres nous renvoie à des films comme Signes ou Dark Skies, les personnages sont caricaturaux, etc. Certes, mais on sent que les Vicious Brother jouent volontairement avec les clichés, les détournant avec quelques touches d’humour et du second degré (la preuve en est avec le personnage de Travis, un vieux combattant qui fait pousser de la beuh sur son terrain). Une ambiance qui, toute proportion gardée, nous fait penser au film La cabane dans les bois. La première séquence du film est particulièrement réussie et nous rend nostalgique des épisodes de X-Files avec une musique de générique très année 90. Cette première partie de film est plutôt efficace et divertissante. Elle nous offre quelques moments d’angoisse réussis et il faut avouer que construire le film en empruntant le schéma classique du slasher, mais en remplacant le tueur par des extraterrestres, offre des possibilités scénaristiques imprévisibles. Mais la deuxième partie du film vient contredire cette première impression positive, si bien que l’on finit par se demander si les Vicious Brother ne sont pas beaucoup plus sérieux qu’on ne souhaite l’imaginer. Ils s’appuient sur les fades sentiments amoureux de nos deux protagonistes (une demande en mariage refusée, une fille anéantie par le divorce de ses parents, etc.) et transforment leur film en une histoire de science-fiction bas de gamme. Le changement de ton et d’univers est regrettable et le déballage de…

5

10

NOTE

5

Note des internautes : Soyez le premier à voter !
5


 

Réalisateur : Colin Minihan

Scénario : The Vicious Brothers (Grave Encounters)

Acteurs : Brittany Allen, Freddie Stroma, Jesse Moss, Melanie Papalia, Anja Savcic with Gil Bellows, Michael Ironside

Pays d’origine : Canada

Sortie US : 17 octobre 2014 en VOD et le 21 novembre sortie limitée en salles

Extraterrestrial

Articles suggérés

Le trailer du dernier film de Takashi Miike dévoilé

Krueger

5

10

Dead Rising: Watchtower

Tetsuo

Hollows Grove

Krueger

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus