logo-site

Non, le film d’horreur n’est pas un spectacle forain !

13 octobre 2014

Non, le film d’horreur n’est pas un spectacle forain !

Nous profitons de cette actualité pour pousser un petit coup de gueule qui s’adresse à tous les spectateurs des films de genre. Nous apprenons dans Le Parisien que suite à divers incidents (chahut pendant la projection, bagarres…), le film Annabelle a été déprogrammé de plusieurs salles de cinéma en France, notamment à Strasbourg et à Marseille. Certes, ces événements sont minoritaires et ne concernent qu’une poignée de cinémas et de spectateurs. Mais par expérience, nous avons pu assister à des phénomènes similaires, notamment lors de la projection de Catacombes au Ciné Cité Les Halles. Nous avons eu la désagréable surprise de constater à cette occasion que les spectateurs ne manifestaient aucun signe de respect à l’égard du film (aussi mauvais soit-il…), n’hésitant pas à commenter à haute voix certaines scènes et à discuter entre amis. Certes, le film d’horreur, tout comme la comédie, se prête naturellement à des exaltations collectives, mais certains spectateurs agissent comme si le film n’était qu’une simple attraction de fête foraine, sans aucun égard pour les autres spectateurs. Une telle attitude est non seulement irrespectueuse à l’égard du travail accompli par l’équipe du film, mais surtout, elle confirme tous les préjugés qui desservent encore le genre horrifique : les films d’horreur ne sont que des œuvres mineures et marketing destinées principalement à un public adolescent.

Nous savons pertinemment que vous, lecteurs du site et amoureux du genre, n’entrez pas dans cette catégorie de spectateurs. Nous vous sollicitons donc pour prêcher la bonne parole dans votre entourage et imposer (par la force s’il le faut !) le respect dû au genre.

Non, le film d’horreur n’est pas un spectacle forain !

proxy

Tetsuo

Un samedi pluvieux, une VHS poussiéreuse de Massacre à la Tronçonneuse et paff ! Première grosse claque horrifique qui m’a conduit à explorer les contrées peu recommandables du cinéma de genre. Parmi mes références indépassables, Alien et The Thing. Oui, j’aime les films de monstres qui mettent en scène des créatures avides de tripes humaines. Mais je déteste les films de possession qui pullulent à l’écran ! Que ce soit clair. Attention derrière toi ! Un fantôme…

3 Comments

  1. Avatar

    A 200% d’accord avec vous ! J’ai vécu une expérience de ce type à Marseille pour le remake d’Evil Dead… Déjà que le film était peu convaincant, avoir des demi-cervelles qui font du boucan pendant la séance, c’est über relou !

  2. Avatar

    J’approuve vos propos. Lors de ma séance pour annabelle, j’ai eu l’impression de jouer les instit tout le long du film. Des ados qui crient, parlent, rient et tapent dans le siège comme des dindons sans cervelle ont gâché la seance. Le ciné ce n’est le café! Et ne parlons pas de l’état dand lequelle beaucoup de salles resortent après le passage de spectateurs irrespecteux! Je suis certaine que c’est parfois plus propre chez eux.

  3. Avatar

    Est-ce l’apanage des films d’horreur classé – de 12 ans? Qu’en est-il pour les films – de 16 ans? Le cinéma est de moins en moins fréquentable, pour n’importe quel film. Les téléphones, les groupes qui ne sont pas là pour regarder le film mais se détendre au détriment des autres, le popcorn et les sachets plastiques… Même pour les comédies, les éclats de rires sont tellement calibrés qu’à chaque fois j’ai l’impression d’être à côté de moutons/robots. Difficile donc de rester concentré. En même temps je suis sur que pour la ressortie de Massacre à la tronçonneuse, ça devait pas être la même ambiance dans la salle :). Un jour cela se finira en drame façon God Bless America, car le manque de respect est tel que cela en deviens vraiment insupportable. Je prie pour que les divers distributeurs ne soient pas découragé pour autant de proposer des films de genre, bon ou non, dans l’avenir.

Commentaires