logo-site

Regression : le nouveau film Alejandro Amenabar

Le grand retour d’Alejandro Amenabar dans le film de genre avec Regression, quatorze ans après son chef d’oeuvre Les Autres. L’histoire se déroule dans le Minesotta où un policier, Bruce (Ethan Hawke), enquête sur le cas d’Angela (Emma Watson) qui accuse son père d’un “crime innommable”. Seulement, l’homme affirme ne se souvenir de rien et notre enquêteur devra faire appel au savoir d’un psychologue, le docteur Raines, pour l’aider à retrouver la mémoire (un peu le même schéma que le film Trance de Danny Boyle, où le personnage doit se souvenir ce qu’il a fait d’un tableau volé). Nos personnages vont faire face à des révélations à l’échelle nationale. On peut dire que notre duo d’acteur est alléchant (Ethan Hawke et Emma Watson), et que celui-ci sera accompagné par Dale Dickey (Martha Bozeman dans True Blood) et Aaron Ashmore (Jimmy Olsen dans Smallville). On a hâte de découvrir ce nouveau film du réalisateur, dont la filmographie nous a rarement déçus (Tesis, Les Autres, Mar AdentroOuvre les yeux…).
Le film sortira aux États-Unis le 28 août.


 

Réalisateur : Alejandro Amenábar

Acteurs : Emma Watson, Ethan Hawke, Dale Dickey, Aaron Ashmore…

Genre : Thriller, Horreur

Pays d’origine : Espagne, États-Unis

 

Synopsis :
Un policier, Bruce, enquête sur le cas d’Angela qui accuse son père d’un “crime innommable”. Seulement, l’homme affirme ne se souvenir de rien et notre enquêteur devra faire appel au savoir d’un psychologue, le docteur Raines, pour aider le père d’Angela à retrouver la mémoire. Nos personnages vont faire face à des révélations à l’échelle nationale.

Regression bande annonce

Krueger

Rédacteur en chef du site Au coeur de l'horreur et président de l'association, je suis un passionné du cinéma d'horreur sous toutes ses formes. Je dois bien avouer avoir un faible pour tout ce qui se rapporte au gore, aux gros nichons et au sanguinolent. Je reste néanmoins doté d'une sensibilité à toute épreuve.

1 Comments

  1. Avatar

    Le réal est vraiment un très bon réal, j’suis fan de lui depuis Tesis qui m’avait marqué, et bien entendu “Les autres”, un bonheur. Mais voir des acteurs connus me rebute maintenant, je commence à avoir l’habitude des petits films (Housebound etc..), plus facile de s’impliquer dans une histoire de cette manière, pour ma part. Mais bon je l’attends aussi maintenant ^^.
    Comme We are still here, encore un petit film et au final peu déçu, encore une fois !
    En deux trois ans, j’ai un carnet de réalisateurs(trices) de film de genre à suivre de près qui ne cesse de grossir. Pourvu que ça dure.

Commentaires