Au coeur de l'horreur

Scout guide to the zombie apocalypse

Synopsis

« Trois scouts, amis depuis toujours, s’allient avec une serveuse badass pour devenir l’équipe de héros la plus improbable qu’il soit. Quand leur paisible ville est ravagée par une invasion de zombies, ils vont devoir se battre pour survivre et mettre leurs compétences de scouts à profit pour sauver l’humanité des zombies. »

Critique

On pensait avoir fait le tour des comédies horrifiques de zombies et pourtant ! Scout Guide to the zombie apocalypse s’avère être une formidable réussite, complètement disjoncté, drôle et extrêmement sanglant. Réalisé par Christopher Landon, auteur de l’un des segments d’une saga que l’on préférait oublier (Paranormal Activity: The Marked Ones), celui-ci parvient encore à nous surprendre et à nous divertir dans un genre trop souvent exploité de façon abusive. Avec des acteurs de prestige, de nombreuses scènes d’action, beaucoup de litres d’hémoglobine et des zombies personnifiés, Scout guide to the zombie apocalypse ne pouvait que nous plaire !

Le film nous présente trois scouts amis depuis leur plus tendre enfance. Dirigés par le chef des Scouts Rogers (interprété par l’excellent David Koechner), nos membres du groupe s’apprêtent à remettre à Augie le badge du Condor, le plus grand honneur pour un scout. Seulement, les deux autres membres, Ben et Carter, commencent à se lasser de l’ambiance “scout pour la vie” et arrivent à l’âge où leurs pensées sont influencées par leurs quéquettes ! Manque de bol, ils sont invités pour la première fois à une soirée torride au même moment de la remise du badge du Condor d’Augie. Ils vont ainsi tenter de filer en douce pour rejoindre l’une des soirées les plus populaires du bahut. Mais c’était sans compter l’invasion des zombies, qui en l’espace d’une nuit, va créer une véritable apocalypse !

L’ensemble du film est à l’image de la première séquence. On nous présente une situation anodine, un homme fait le ménage dans un centre de recherche médical tandis qu’un médecin travaille sur un microscope. Le premier est un personnage excentrique et l’autre un professionnel concentré. Mais lorsque le médecin quitte la salle pour aller s’acheter à manger, l’homme de ménage va se retrouver confronté à une situation délicate et tenter de faire un massage cardiaque à un zombie. Le rythme de cette séquence est parfait. On nous présente efficacement les personnages, la situation, et le tout va être chamboulé en un rien de temps pour laisser place à des évènements improbables. Une première séquence extrêmement drôle et sanglante, qui s’avère être une très bonne mise en bouche et reflète parfaitement le reste du film.

Si Scout guide to the zombie apocalypse fonctionne aussi bien, c’est en parti grâce à un casting excellent. On sera même surpris dans un premier temps de constater la présence de Tye Sheridan, jeune acteur habitué à des films d’auteur dramatique tels que Mud ou Joe. Mais la présence de l’acteur s’avère être un choix judicieux tant celui-ci parvient avec brio à apporter une dimension sensible à l’histoire tout en gardant l’ambiance disjonctée. Le film délivre avant tout un message sur l’amitié et Tye Sheridan nous fait ressentir la culpabilité et l’attachement de son personnage envers son ami d’enfance Augie. Il est également le seul à être amoureux et à se battre pour sauver sa dulcinée, tandis que son ami Carter, lui, se contente de peloter les nichons des zombies. Et juste pour le plaisir, vu qu’on nous la refuse sur Facebook, on vous partage la fameuse photo qui devrait plaire à tout nécrophile qui se respecte !

Soulignons également la présence de David Koechner, qui contrairement à Tye Sheridan, est un grand habitué des comédies. Sa participation à un film est toujours appréciable et celui-ci nous avait déjà agréablement surpris dans le genre avec Cheap Thrills.

Dans Scout guide to the zombie apocalypse, David Koechner passe la majeure partie du film en tant que zombie. Et même si l’on se délecte au début du film de son interprétation en tant que chef scout, sa performance en tant que zombie est tout aussi remarquable. D’autant plus que celui-ci est un zombie qui à la dent dure ! Il est increvable et fait des apparitions tout le long du film. Une bonne idée qui aurait même mérité d’être davantage exploitée.

C’est l’un des points forts du film, les zombies gardent un tant soit peu leur personnalité humaine. C’est le cas pour l’un des premiers zombies du film, la stripteaseuse, ou encore le zombie clochard fan de Britney Spears. Des caractéristiques qui permettent à Christopher Landon de nous proposer des séquences totalement barrées. Le réalisateur s’en donne à cœur joie en terme de situation extravagante (est-ce que l’on parle du pénis du zombie ?), de scènes d’action et de meurtres sanglants ! Et en parlant d’hémoglobine, on se doit de souligner la qualité des effets spéciaux, réalisés à même le plateau, et de mettre en avant cet incroyable plan (que l’on aperçoit dans la bande-annonce) ou une tête de zombie explose littéralement en slow motion. Tout simplement magnifique !

L’idée du film reste certes classique, mais le fait de confronter les zombies à des scouts est plutôt judicieux. Mettre en images des scouts permet non seulement de renforcer le message du film sur l’amitié (la solidarité et l’entraide sont au centre des valeurs du scoutisme), mais également de mettre en avant les activités pratiques enseignées, dont nos personnages se servent pour combattre les zombies. On a beau se foutre de leur gueule, et si les scouts étaient notre seul espoir de survie lors d’une invasion de zombies ?

Scout guide to the zombie apocalypse est un parfait divertissement et comblera vos soirées popcorn à merveille. Malgré quelques longueurs et prises de décisions parfois douteuses de la part des personnages, l’ensemble du film est drôle, décomplexé et très bien réalisé. Un film à voir absolument pour tous les fans de comédie horrifique !

[vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Synopsis"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]« Trois scouts, amis depuis toujours, s’allient avec une serveuse badass pour devenir l’équipe de héros la plus improbable qu’il soit. Quand leur paisible ville est ravagée par une invasion de zombies, ils vont devoir se battre pour survivre et mettre leurs compétences de scouts à profit pour sauver l’humanité des zombies. »[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Critique"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text] [dropcap style="style1"]O[/dropcap]n pensait avoir fait le tour des comédies horrifiques de zombies et pourtant ! Scout Guide to the zombie apocalypse s’avère être une formidable réussite, complètement disjoncté, drôle et extrêmement sanglant. Réalisé par Christopher Landon, auteur de l’un des segments d’une saga que l’on préférait oublier (Paranormal Activity: The Marked Ones), celui-ci parvient encore à nous surprendre et à nous divertir dans un genre trop souvent exploité de façon abusive. Avec des acteurs de prestige, de nombreuses scènes d’action, beaucoup de litres d’hémoglobine et des zombies personnifiés, Scout guide to the zombie apocalypse ne pouvait que nous plaire ! Le film nous présente trois scouts amis depuis leur plus tendre enfance. Dirigés par le chef des Scouts Rogers (interprété par l’excellent David Koechner), nos membres du groupe s’apprêtent à remettre à Augie le badge du Condor, le plus grand honneur pour un scout. Seulement, les deux autres membres, Ben et Carter, commencent à se lasser de l’ambiance “scout pour la vie” et arrivent à l’âge où leurs pensées sont influencées par leurs quéquettes ! Manque de bol, ils sont invités pour la première fois à une soirée torride au même moment de la remise du badge du Condor d’Augie. Ils vont ainsi tenter de filer en douce pour rejoindre l’une des soirées les plus populaires du bahut. Mais c’était sans compter l’invasion des zombies, qui en l’espace d’une nuit, va créer une véritable apocalypse ! L’ensemble du film est à l’image de la première séquence. On nous présente une situation anodine, un homme fait le ménage dans un centre de recherche médical tandis qu’un médecin travaille sur un microscope. Le premier est un personnage excentrique et l’autre un professionnel concentré. Mais lorsque le médecin quitte la salle pour aller s’acheter à manger, l’homme de ménage va se retrouver confronté à une situation délicate et tenter de faire un massage cardiaque à un zombie. Le rythme de cette séquence est parfait. On nous présente efficacement les personnages, la situation, et le tout va être chamboulé en un rien de temps pour laisser place à des évènements improbables. Une première séquence extrêmement drôle et sanglante, qui s’avère être une très bonne mise en bouche et reflète parfaitement le reste du film. Si Scout guide to the zombie apocalypse fonctionne aussi bien, c’est en parti grâce à un casting excellent. On sera même surpris dans un premier temps de constater la présence de Tye Sheridan, jeune acteur habitué à des films d’auteur dramatique tels que Mud ou Joe. Mais la présence de l’acteur s’avère être un choix judicieux tant celui-ci parvient avec brio à apporter une dimension sensible à l’histoire tout en gardant l’ambiance disjonctée. Le film délivre avant…

7

10

NOTE

7

Note des internautes : Soyez le premier à voter !
7

Informations

Scout Guide To The Zombie Apocalypse

Titre original : Scout guide to the zombie apocalypse

Réalisation : Christopher Landon

Scénario : Carrie Lee Wilson, Emi Mochizuki, Christopher Landon, Lona Williams

Casting : Tye SheridanLogan MillerJoey Morgan, David Koechner…

Pays d’origine : Etats-Unis

Genre : Comédie horrifique

Durée : 42 minutes

Date de sortie : 9 décembre 2015

Lien IMDB

Lien Allocine

Articles suggérés

Shark Killer

Krueger

Mamà (Note: 7/10)

Pedromadaire

7

10

A Christmas Horror Story

Le Druide

5 commentaires

Avatar
Cypress Green 27 décembre 2015 at 20 h 29 min

Pour ma part ce sera un 2/10, je n’ai pas supporté tout le casting, tous les clichetons, et les zombies me saoulent tellement. Déçu déçu.

Répondre
Avatar
krueger 27 décembre 2015 at 21 h 27 min

2/10 !!! Whaouuu c’est très très sévère 😉

Répondre
Avatar
krueger 27 décembre 2015 at 21 h 30 min

Pour info Cypress ! On est en train de travailler sur une nouvelle version du site ou les internautes pourront également noter les films 😉

Répondre
Avatar
Cypress Green 27 décembre 2015 at 23 h 10 min

Ça a été dur pour moi car je déteste physiquement ce pauvre Tye Sheridan qui doit subir mon sentiment puéril (il va jouer Cyclope quoi, je flippe déjà). L’humour ne m’a pas fait accrocher mais les deux points sont sur les bonnes trouvailles. J’ai aussi pensé trouvé le grain de folie de Turbo Kid voire The Final Girls pour les plus récents mais non.
Je conseillerai donc ce film si on me le demande, même si je n’ai pas aimé, car ce n’est pas un navet. ^^
Super pour la prochaine version ! Si ça peut aider les visiteurs à se faire un avis grâce à ça, c’est super ! (surtout pour les DTV !)

Répondre
Avatar
Cypress Green 27 décembre 2015 at 23 h 11 min

trouver* (faudrait que je me relise avant pfff que j’suis naze ^^)

Répondre

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus