Au coeur de l'horreur

Army of the dead

Synopsis

Suite à une attaque de zombies à Las Vegas, la ville a été mise en quarantaine. Mais le patron d’un casino, Bly Tanaka, y voit une opportunité et envoie une équipe d’experts dans la zone isolée pour réaliser le plus grand braquage de l’histoire, et voler 200 millions de dollars. Alors que le gouvernement prévoit de raser la ville avec une frappe nucléaire, une course contre la montre est entamée et les zombies résidents réservent quelques surprises aux brigands.

Critique

Le retour de Zack Snyder à la réalisation d’un film de zombie avait de quoi réjouir la plupart des fans du genre. D’autant plus que le réalisateur s’était illustré avec brio avec son premier film de zombie, l’armée des morts (dawn of the dead) écrit par Georges Romero et James Gunn. 17 ans plus tard, Zack Snyder retrouve le genre des films de zombies pour une production signée Netflix. Et force est de constater que dès qu’il y a Netflix à la production, cela rime rarement avec qualité, et ce, tout genre confondu.

Zack Snyder est selon moi, un réalisateur étonnamment surestimé (mise à part Watchmen, sa filmographie n’a rien d’extraordinaire) mais qui fait preuve d’un certain panache en termes de mise en scène, même si celle-ci s’avère souvent tapageuse. Seulement, même si je ne suis pas un grand fan du réalisateur, vous l’aurez compris, il était difficile d’imaginer à quel point le film army of the dead serait catastrophique.

Las Vegas est en quarantaine à la suite d’une attaque de zombie. Le patron d’un casino décide de profiter de cette opportunité pour embaucher une troupe de warriors afin de réaliser l’un des plus grands braquages de l’histoire et de voler 200 millions de dollars. Une mission à exécuter rapidement alors que le gouvernement prévoit de raser la ville avec une frappe nucléaire.

Tous les ingrédients étaient réunis pour qu’Army of the dead soit un divertissement digne de ce nom. Un contexte et un décor apocalyptique attrayant, un braquage impossible annonçant énormément de suspens, et la possibilité de présenter une foule de personnages intéressants. Malheureusement, le film ne tient aucune de ses promesses. Malgré une première séquence et un générique de début extrêmement réussi, la suite du film nous plonge dans un ennui mortel avec des séquences à rallonge.

Le recrutement de la team et la présentation des personnages que l’on va suivre tout le long du film sont non seulement bâclés et sans intérêt, mais présentent tout de suite la faiblesse d’un casting affligeant. A commencé par l’acteur principal, Dave Bautista, a qui l’on assigne une relation parentale avec sa fille, bourrée de séquences d’émotions interminables, et où l’acteur ne parvient jamais à être un tant soit peu crédible. Le tout en devient gênant.

On pourrait faire abstraction de ce mauvais point si tant est que Zack Snyder, comme à son habitude, nous gratifiait d’une image et d’une mise en scène soignées. Ici, il n’en n’est rien, et le film s’apparente même à certains moments à la qualité d’un téléfilm. Des choix de focale très étranges, un décor pas du tout exploité à sa juste valeur, et un travail sur la lumière qui passe totalement à côté de son sujet. Ce qui est regrettable, car le parti-pris d’un décor très ensoleillé, voire parfois un peu surexposé, aurait pu apporter davantage de sens. Ce qui est le cas par exemple dans le film allemand Hell réalisé par Tim Fehlbaum, ou le parti-pris esthétique est non seulement adapté au budget du film mais apporte surtout énormément de sens et d’intérêt à l’histoire.

De plus, la figure du zombie avec la personnification de celui-ci est totalement inutile et ne sert qu’à justifier des choix scénaristiques laborieux.

Ceci étant dit, il faut tout de même reconnaître certains points positifs au film, même s’ils ne sont pas nombreux. Zack Snyder parvient, à de rares moments, à nous offrir quelques scènes d’action à couper le souffle, mais il offre surtout énormément de pistes tout le long du film (zombies cyborgs….) afin de pouvoir développer l’univers pour les prochaines réalisations.

Notre conclusion est sans appel, Netflix nous a offert encore une bonne daube du genre.

[vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Synopsis"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]Suite à une attaque de zombies à Las Vegas, la ville a été mise en quarantaine. Mais le patron d'un casino, Bly Tanaka, y voit une opportunité et envoie une équipe d'experts dans la zone isolée pour réaliser le plus grand braquage de l'histoire, et voler 200 millions de dollars. Alors que le gouvernement prévoit de raser la ville avec une frappe nucléaire, une course contre la montre est entamée et les zombies résidents réservent quelques surprises aux brigands.[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Critique"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text] [dropcap style="style1"]L[/dropcap]e retour de Zack Snyder à la réalisation d'un film de zombie avait de quoi réjouir la plupart des fans du genre. D'autant plus que le réalisateur s'était illustré avec brio avec son premier film de zombie, l'armée des morts (dawn of the dead) écrit par Georges Romero et James Gunn. 17 ans plus tard, Zack Snyder retrouve le genre des films de zombies pour une production signée Netflix. Et force est de constater que dès qu'il y a Netflix à la production, cela rime rarement avec qualité, et ce, tout genre confondu. Zack Snyder est selon moi, un réalisateur étonnamment surestimé (mise à part Watchmen, sa filmographie n'a rien d'extraordinaire) mais qui fait preuve d'un certain panache en termes de mise en scène, même si celle-ci s'avère souvent tapageuse. Seulement, même si je ne suis pas un grand fan du réalisateur, vous l'aurez compris, il était difficile d'imaginer à quel point le film army of the dead serait catastrophique. Las Vegas est en quarantaine à la suite d'une attaque de zombie. Le patron d'un casino décide de profiter de cette opportunité pour embaucher une troupe de warriors afin de réaliser l'un des plus grands braquages de l'histoire et de voler 200 millions de dollars. Une mission à exécuter rapidement alors que le gouvernement prévoit de raser la ville avec une frappe nucléaire. Tous les ingrédients étaient réunis pour qu'Army of the dead soit un divertissement digne de ce nom. Un contexte et un décor apocalyptique attrayant, un braquage impossible annonçant énormément de suspens, et la possibilité de présenter une foule de personnages intéressants. Malheureusement, le film ne tient aucune de ses promesses. Malgré une première séquence et un générique de début extrêmement réussi, la suite du film nous plonge dans un ennui mortel avec des séquences à rallonge. Le recrutement de la team et la présentation des personnages que l'on va suivre tout le long du film sont non seulement bâclés et sans intérêt, mais présentent tout de suite la faiblesse d'un casting affligeant. A commencé par l'acteur principal, Dave Bautista, a qui l'on assigne une relation parentale avec sa fille, bourrée de séquences d'émotions interminables, et où l'acteur ne parvient jamais à être un tant soit peu crédible. Le tout en devient gênant. On pourrait faire abstraction de ce mauvais point si tant est que Zack Snyder, comme à son habitude, nous gratifiait d'une image et d'une mise en scène soignées. Ici, il n'en n'est rien, et le film s'apparente même à certains moments à la…

3

10

note

3

Note des internautes : 0.77 ( 15 votes)
3

Informations

army of the dead

Titre original : Army of the dead

Réalisation : Zack Snyder

Scénario : Joby Harold, Shay Hatten, Zack Snyder

Casting : Dave Bautista, Ella Purnell, Ana de la Reguera, Omari Hardwick, Theo Rossi…

Pays d’origine : Etats-Unis

Genre : horreur

Durée : 148 minutes

Date de sortie : 21 mai 2021

Lien IMDB

Lien Allocine

Articles suggérés

6

10

Willy’s Wonderland

Krueger

7

10

Over Your Dead Body (Étrange Festival)

Tetsuo

5

10

Projet 666

Le Druide

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus