logo-site
L'Exorciste en série TV

L’Exorciste en série TV refait surface.

26 janvier 2016

L’Exorciste en série TV refait surface. Cette nouvelle adaptation sera co-produit par la 20th century Fox Tv et Morgan Creek qui bénéficie toujours des droits de propriété. Bonne ou mauvais nouvelle pour ce classique de William Friedkin ? Quand on voit le résultat plus ou moins bon de la série Hannibal, Ash Vs Evil Dead, Scream ou encore Bates Motel, on est en droit de se poser la question. Comme certains des exemples cités, arriveront-ils à la hauteur de l’ambition d’un tel projet ? Surferont-ils sur la mode ces séries horrifiques réadaptant des icônes du genre ? Les créateurs de la série risquent-ils d’édulcorer un classique du genre ? Vous pourrez juger de cette nouvelle série en espérant que « LE FILM qui a marqué toute une génération » ne tombe pas dans trop dans la nostalgie nauséabonde.

Surtout que L’Exorciste a engendré une saga aussi parfois plus effrayante quant à la qualité du film.L’Exorciste (William Friedkin, 1973),

L’Exorciste 2 : L’Hérétique (John Boorman, 1977),

L’Exorciste, la suite (Peter Blatty, 1990),

L’Exorciste : Au commencement (Renny Harlin, 2004)

Dominion : Prequel to the Exorcist (Paul Shrader, 2005).

Une chose est sûre, la Fox a commandé un pilote écrit par Jeremy Slater (co-scénariste de The Lazarus Effect).

Il s’agit d’une série lancée sur un aspect thriller psychologique. Peu d’informations circulent, si ce n’est que les personnages ne semblent pas être les mêmes que dans le film.

L’histoire s’attarde sur deux très différents abordant le cas d’une famille en proie à des possessions démoniaques effrayantes.

Pour le plaisir des yeux (ou pas) voici la bande annonce de l’Exorciste de William Friedkin. Attention ça pique un peu !

Sadako

Avec une formation Beaux-Arts et Cinéma, les bizarreries et le genre expérimental, c'est mon domaine ! Le sang, le gore, la violence y compris rétinienne ne me fait plus peur. Quelques unes de mes références phares : "Le Chien Andalou" ou encore "La Jetée". Je ne m'étais pas pré-destiné aux films de genre, les tons lyriques et poétiques ont eu raison de mon âme à fleur de peau. J'ai ensuite exprimé une part sombre et un attrait pour les films de genre.

Commentaires