Au coeur de l'horreur

Texas chainsaw 3D (Note 4/10)

 

Date de sortie : 31 juillet 3013

Réalisateur : John Luessenhop

Autres films du réalisateur : Takers, Lockdown

Acteurs : Alexandre Daddario, Dan Yeager, Trey Songz…

Genre : Epouvante-Horreur

Nationalité : Américain

 

Synopsis :

Une jeune femme reçoit une lettre la convoquant au Texas pour recevoir l’héritage de sa grand-mère récemment décédée. Elle apprend ainsi qu’elle a été adoptée et que sa véritable famille porte le nom de Sawyer. Heureuse surprise, sa grand-mère lui lègue une incroyable maison, immense, dans laquelle elle décide de faire la fête avec ses amis.
Le hic, il reste encore un locataire dans la cave de la maison, Thomas Sawyer, notre psychopathe à la tronçonneuse.

Et oui, le chef d’œuvre de Tobbe Hooper donne naissance, encore une fois, à une nouvelle adaptation cinématographique. Il s’agit içi d’une suite directe au film original. Tout comme ses prédécesseurs, on aurait souhaité que ce film ne voit jamais le jour. On se doutait que celui-ci serait médiocre mais on ne pouvait imaginer à quel point !

Le film s’ouvre avec les images du premier massacre à la tronçonneuse et ne fais que nous rendre nostalgique et appuyer la pauvreté de ce qui va suivre.

Evitons de dépayser le spectateur et restons dans les sentiers battus : les personnages sont de jeunes ados décérébrés ne pensant qu’a picoler et à baiser. Tant mieux, on a au moins le droit à quelques gros plans sur des culs et des nichons, c’est toujours ça de pris.

texas-chainsaw-3d1Le réalisateur est soucieux d’utiliser cette bonne vieille recette du film d’horreur : des bonnasses, du sexe, de la violence, du sang, du gore, succès garanti ! Très bien, on comprend que le film ne nous offrira pas grand-chose d’intéressant et on espère au moins être comblé par cette recette. Et pourtant on n’a même pas le droit à quelques massacres sympathiques, juste de rapides meurtres basiques dont un final des plus décevant, un homme découpé dans une grande broyeuse (vu et revu, le meurtre le plus violent du film). Le film n’a même pas le mérite de nous défouler.

Sur le fond, pas grand-chose à dire.
Le réalisateur reprend la notion primordiale du film original, celle de la famille et lui donne un aspect totalement ridicule. Tandis que le film original nous présentait une famille isolée en campagne, ancrée dans leur routine de violence et de folie commune, Texas chainsaw 3D essaie de nous convaincre de l’attachement du personnage principal envers son cousin dégénéré et psychopathe. Oui, mais il fait partie de la famille. Une famille dont elle vient d’apprendre l’existence…

Dernière remarque avant d’effacer ce film de ma mémoire, le développement des personnages secondaires et la prestation des comédiens sont dignes des pires séries B. Je prendrai comme exemple le personnage du commissaire et celui du maire où chaque mot nous écorche les oreilles, des personnages stéréotypés à souhait.

Ah j’oubliais, c’est un film en 3D, la grande mode du moment, on le remarque seulement lorsque Thomas Sawyer jette sa tronçonneuse sur la caméra, le seul effet sympathique du film.

Krueger

Note : 4/10

texas-chainsaw-type-gif_210501

Articles suggérés

5

10

Some Kind of Hate

Krueger

Le trailer du dernier film de Takashi Miike dévoilé

Krueger

Une bande-annonce pour le remake de Rabid de David Cronenberg

Tetsuo

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus