logo-site

Dead Mine (Note 3/10)

27 mai 2013
Non classé

 

Date de sortie : 15 mai 2013 en DVD

Réalisateur : Steven Sheil

Autres films du réalisateur: Mum & Dad (2008)

Acteurs : Ario Bayu, Sam Hazeldine, Mike Lewis, Les Loveday, James Katsuyuki Taenaka, Joe Taslim, Miki Mizuno, Bang Tigor

Genre : Action, Epouvante-horreur

Nationalité : Indonésien

 

Synopsis :

Des explorateurs se rendent sur une île indonésienne dans le but de mettre la main sur un trésor. Sur place, ils sont contraints de se cacher dans une mine abandonnée du fait d’une attaque d’un groupe armé. Mais le pire est à venir, puisque des créatures radioactives peuplent cette mine…

Dead Mine (2) 523459_10151171541451859_1434087451_n

Mais c’est quoi ce délire ?

Alors oui, Dead Mine est très réussi au niveau de l’image et son réalisateur nous avait bluffé avec son film Mum & Dad en 2008, mais je ne peux cacher ma stupéfaction à la découverte de ce nouveau film.

Je dois me faire violence pour ne pas spoiler ce scénario d’une incohérence telle qu’il vous convaincrait de ne pas lire la suite de cette critique et encore moins de regarder le film. Non seulement le scénario ne tient pas la route mais il est totalement inintéressant, il peine à vouloir accrocher et surprendre le spectateur au risque de le prendre pour un con.
On nous balance des cobayes radioactifs, prisonniers de la seconde guerre mondiale devenus des monstres souterrains, un soldat japonais enfoui depuis plus de 70 ans et persuadé que la guerre suit son court ou encore le réveil de la garde impériale en mode zombie. Oui je vous ai tout balancé mais c’était plus fort que moi !
Dead Mine nous fait penser à Outpost, un film qui se contentait d’une seule idée bien amenée pour nous plonger dans un véritable film de genre.

movie-dead-mine-screen

Justement, pour parler de l’ambiance et du côté horrifique, Dead Mine ressemble trop à un mauvais The Descent pour être apprécié. Le maquillage des monstres est ridicule, le décor de la mine difficilement crédible et l’interprétation des comédiens bien trop mauvaise pour susciter un tant soit peu une once de frayeur. Des personnages bien trop stéréotypés nous balançant de longs monologues pour décrire leur psychologie à deux balles.

Malgré tous ces défauts, on aurait préféré que le film se contente de cet aspect claustrophobique avec des monstres, du déjà vu mais qui nous aurait évité toutes ces dérives scénaristiques pitoyables.

Krueger  

Note : 3/10

20541603.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avatar

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip.

Commentaires