logo-site

Death House, la dream team des films d’horreur one shot !

11 février 2016

En 2017, on aura le plaisir d’avoir le meilleur des cadeaux au monde : Death House! Imaginez un film réunissant Freddy Krueger, Leatherface, Mychel Myers, Pinhead et Jason en même temps ! En 2017 plus besoin d’imaginer, on pourra réellement voir Death House et notre joyeuse bande de figures emblématiques des plus grand slasher américains. Reste à savoir si on pourra pleinement profiter du film en projection cinéma ou s’il va finir en direct to DVD et VOD.

Death House Casting :

Une chose est sûre, on retrouve des acteurs à la hauteur de ces personnages si charismatiques.
Robert Englund reprendra son costume et ses griffes.  Michael Berryman (plus connu récemment pour son rôle de La colline à des yeux de Alexandre Aja, et oui le moche qui fait peur….!) sera de la partie, Bill Moseley retrouvera l’univers d’Halloween avec Michael Myers (même si ce n’est pas lui qui incarnait Myers, on peut le voir dans Hallooween II, Devil’s reject… ), Kane Hodder campera une nouvelle fois son masque de hockey et sa machette et Doug Bradley sa tête d’épingles…  Mais le plus étonnant au casting est la présence de Danny Trejo (Machete, etc. Est-il vraiment nécessaire d’en mettre d’autres ?) . On peut d’ores et déjà voir la présence de Barbara Crampton (You’re Next, Re-animator, We are still here…) et Dee Wallace (Cujo, Hurlements, Lord of Salem…). Ce beau monde de l’horreur sera dirigé par Harrison Smith (dont nous n’avons vu aucun de ces films, tellement ils ont l’air pourris !). Le scénario original est écrit par Gunnar Hansen (Massacre à la tronçonneuse, pour le plus glorieux).

Death House synopsis :

Deux agents fédéraux se retrouvent dans une prison secrète, Death House alias la Maison de la Mort. Ce lieux devenu ground zero de tous les criminels les plus affreux et ne ressemble à rien d’autre que l’Enfer avec neuf niveaux. Les deux agents vont devoir survivre et faire face à cette bande de malfrats dirigés par des docteurs néo-nazis.
Certes, je comprends votre inquiétude et je la partage grandement. Car, passé l’enthousiasme de nos retrouvailles avec les vilains les plus sanguinaires de l’histoire du cinéma, ni le scénario grotesque, ni la carrière du scénariste ou du réalisateur, ne nous rassurent. Vous comprenez mieux pourquoi on se pose la question à savoir si ce film ne va pas finir en Direct to DVD ou sur notre disque dur !

Death House

Sadako

Avec une formation Beaux-Arts et Cinéma, les bizarreries et le genre expérimental, c'est mon domaine ! Le sang, le gore, la violence y compris rétinienne ne me fait plus peur. Quelques unes de mes références phares : "Le Chien Andalou" ou encore "La Jetée". Je ne m'étais pas pré-destiné aux films de genre, les tons lyriques et poétiques ont eu raison de mon âme à fleur de peau. J'ai ensuite exprimé une part sombre et un attrait pour les films de genre.

2 Comments

  1. Avatar

    Alors là, je veux le voir ! Qu’importe le format, je fonce…

  2. Avatar

    Robert Englund reprendra son costume et ses griffes : la phrase la plus jouissive de ma journée. Merci pour cette info qui donne vraiment envie même si j’émets aussi pas mal de réserves, ça pourrait être une petite surprise ! croisons les griffes !

Commentaires