logo-site
Lights Out

Lights Out s’annonce comme la prochaine franchise horrifique !

22 décembre 2015

Il y a quelque temps, un court-métrage réalisé par David F. Sandberg à cartonné sur le web et est devenu viral. Il s’agit de Lights Out et celui-ci s’apprête à être adapté en long-métrage, toujours réalisé par DavidF. Sandberg. Ce n’est autre que James wan (Insidious), actuellement en post-production de Conjuring 2,qui produit le projet. Si le succès est au rendez-vous, nul doute que Lights Out s’annoncera comme la prochaine franchise horrifique. Distribué par Warner Bros et New Line, le film devrait sortir au cinéma le 22 juillet 2016.
Le pitch du film garde l’idée de base, une créature maléfique s’attaque à une famille est n’est visible que lorsque les lumières sont éteintes. Le scénario est écrit par Eric Heisserer (Freddy : Les Griffes de la nuit)et Teresa Palmer (Warm Bodies) et Gabriel Bateman (Stalker) feront partie du casting.

En attendant, on vous repartage le court-métrage.

Lights Out, court-métrage

Krueger

Rédacteur en chef du site Au coeur de l'horreur et président de l'association, je suis un passionné du cinéma d'horreur sous toutes ses formes. Je dois bien avouer avoir un faible pour tout ce qui se rapporte au gore, aux gros nichons et au sanguinolent. Je reste néanmoins doté d'une sensibilité à toute épreuve.

2 Comments

  1. Avatar

    Je l’ai vu il y a plus d’un an. Je dois dire qu’il m’a un peu traumatisé. Car une fois dans mon lit, il suffisait que j’y pense et bing, je flippais ma race. Surtout sur la fin, j’avais la scène dans ma tête et je restais la lumière allumée.

  2. Avatar

    Je ne suis pas sensible à ce genre horrifique très (trop) typé et j’ai peur que ça devienne aussi ridicule qu’un Paranormal activity. Mais je ne suis pas à l’abri d’une bonne surprise, ce serait super.
    (Oui les visages déformés c’est stressant cf : Grave Encounters, mais ça n’en fait pas un bon élément sur la durée. Il faut que le public redemande des ambiances flippantes sur toute la durée du film et non des images chocs toutes les dix minutes pour pouvoir rester éveillé, enfin qui suis-je pour parler pour le public).

Commentaires