Au coeur de l'horreur

Friend Request

Synopsis

Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante.
En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales et voir ses proches être décimés les uns après les autres…

Critique

Longue hésitation avant de rédiger cette critique. Que dire sur un film si médiocre, si peu travaillé, si classique ? Répéter sans cesse les mêmes arguments pour dénoncer ce genre de productions opportunistes sans aucune ambition. Alors tant pis, on se relance tout de même, car c’est l’objectif qu’on s’est donné sur Au coeur de l’horreur, vous partager notre avis sur un maximum de productions horrifiques, peu importe leur qualité. Il faut déjà avouer que Friend Request partait avec un bel handicap, celui de sortir quelques mois après The Unfriended. Les réseaux sociaux seraient-ils à la mode pour le cinéma de genre ? C’est possible, car on peut également citer le récent Antisocial, qui transformait tous les utilisateurs de Facebook en infectés sanguinaires. Et pour le moment, aucune de ses productions n’a réussi à exploiter le thème avec brio. Le message manque de subtilité, remettant en question la valeur éthique de l’amitié, notre addiction aux nouvelles technologies, notre rapport à la réalité, notre égocentrisme, etc. En soit, le thème est intéressant mais souvent exploité de façon trop explicite et grossière. Friend Request ne fera pas exception, bien au contraire, il est sûrement le plus difficile à digérer.

Laura est une étudiante extrêmement populaire sur le campus. Et pour preuve, celle-ci compte plus de 800 amis sur sa page Facebook. Elle est canon, sort avec un Brice de Nice en puissance et est brillante. Mais alors quelle idée d’accepter l’invitation d’une de ses camarades de classe que tout le monde rejette. La pitié… Seulement cette nouvelle amie va s’avérer beaucoup plus collante que prévu, considérant cette amitié Facebook comme incontestable. Le cauchemar commence pour Laura.

L’interaction des réseaux sociaux, accessible via des écrans (ordinateur, smartphone, tablette, etc…) au sein même d’une image cinématographique, a du mal à trouver une approche de mise en scène efficace. On éprouve déjà une distanciation en face de notre propre ordinateur alors suivre un personnage au cinéma, en face de son ordinateur, détruit notre identification envers lui. On ne ressent ni sa peur, ni son angoisse et ce n’est pas le fait de filmer l’écran d’ordinateur en gros plan qui améliore le processus. Ceci étant dit, force est de constater l’efficacité d’un film comme Open Windows qui pour le coup parvient à instaurer une véritable tension via sa multitude d’écrans. Peut-être le fait de jouer sur un effet de split screen, avec différentes actions simultanées, s’avère plus efficace. Dans Friend Request, la mise en scène est propre, classique, mais le film enchaîne les clichés.

L’utilisation de Facebook n’est qu’un prétexte pour nous assainir un énième film de fantôme à dormir debout. Jumps scare fadasses, multitudes de situations incohérentes (notre personnage principal se prend quand même un coup de couteau et poursuit son périple sans broncher. De quoi complexer Rambo !), comédiens médiocres et une chute Sûrement trouvée le jour du tournage. Le film puise ses effets dans tous les gros films d’horreur à succès sans y apporter une quelconque nouveauté.

Le seul point fort de Friend Request est son actrice principale, Alycia Debnam Carey (Fear The Walking Dead), qui non seulement est crédible dans son rôle, mais dont les formes et en particulier son joli popotin est mis en avant par un réalisateur (Simon Verhoeven) beaucoup plus inspiré lors de ces plans rapprochés. À quand un duo avec Jaume Collet-Serra, qui fait preuve aussi de beaucoup de créativité en filmant Blake Lively dans Instinct de survie.

Ah… Passion du cinéma quand tu nous tiens !

Il est temps de conclure : fuyez !

[vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Synopsis"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante. En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales et voir ses proches être décimés les uns après les autres…[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_text_separator title="Critique"][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text] [dropcap style="style1"]L[/dropcap]ongue hésitation avant de rédiger cette critique. Que dire sur un film si médiocre, si peu travaillé, si classique ? Répéter sans cesse les mêmes arguments pour dénoncer ce genre de productions opportunistes sans aucune ambition. Alors tant pis, on se relance tout de même, car c'est l’objectif qu’on s’est donné sur Au coeur de l’horreur, vous partager notre avis sur un maximum de productions horrifiques, peu importe leur qualité. Il faut déjà avouer que Friend Request partait avec un bel handicap, celui de sortir quelques mois après The Unfriended. Les réseaux sociaux seraient-ils à la mode pour le cinéma de genre ? C'est possible, car on peut également citer le récent Antisocial, qui transformait tous les utilisateurs de Facebook en infectés sanguinaires. Et pour le moment, aucune de ses productions n'a réussi à exploiter le thème avec brio. Le message manque de subtilité, remettant en question la valeur éthique de l’amitié, notre addiction aux nouvelles technologies, notre rapport à la réalité, notre égocentrisme, etc. En soit, le thème est intéressant mais souvent exploité de façon trop explicite et grossière. Friend Request ne fera pas exception, bien au contraire, il est sûrement le plus difficile à digérer. Laura est une étudiante extrêmement populaire sur le campus. Et pour preuve, celle-ci compte plus de 800 amis sur sa page Facebook. Elle est canon, sort avec un Brice de Nice en puissance et est brillante. Mais alors quelle idée d’accepter l’invitation d’une de ses camarades de classe que tout le monde rejette. La pitié… Seulement cette nouvelle amie va s’avérer beaucoup plus collante que prévu, considérant cette amitié Facebook comme incontestable. Le cauchemar commence pour Laura. L’interaction des réseaux sociaux, accessible via des écrans (ordinateur, smartphone, tablette, etc…) au sein même d’une image cinématographique, a du mal à trouver une approche de mise en scène efficace. On éprouve déjà une distanciation en face de notre propre ordinateur alors suivre un personnage au cinéma, en face de son ordinateur, détruit notre identification envers lui. On ne ressent ni sa peur, ni son angoisse et ce n’est pas le fait de filmer l’écran d’ordinateur en gros plan qui améliore le processus. Ceci étant dit, force est de constater l’efficacité d’un film comme Open Windows qui pour le coup parvient à instaurer une véritable tension via sa multitude d’écrans. Peut-être le fait de jouer sur un effet de split screen, avec différentes actions simultanées, s’avère plus efficace. Dans Friend Request, la mise en scène est propre, classique, mais le film enchaîne les clichés. L’utilisation de Facebook n’est qu’un prétexte pour nous assainir un énième film de fantôme à dormir debout. Jumps scare fadasses, multitudes de situations incohérentes (notre…

4

10

NOTE

4

Note des internautes : Soyez le premier à voter !
4

Informations

Affiche de Friend Request

Titre original : Friend Request

Réalisation : Simon Verhoeven

Scénario : Matthew Ballen, Philip Koch, Simon Verhoeven

Casting : Alycia Debnam-Carey, William Moseley, Connor Paolo…

Pays d’origine : Etats-Unis

Genre : Film de fantôme

Format : 92 minutes

Date de sortie : 23 novembre 2016

Lien IMDB

Lien Allocine

Articles suggérés

4

10

Simetierre

Krueger

The Abandoned

Krueger

As the Gods Will

Krueger

Laissez un commentaire

Au Coeur de l'Horreur utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience et optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité. En savoir plus et gérer les cookies. Accepter En savoir plus