logo-site

The Mist de Stephen King revient en série TV

18 septembre 2015

On se souvient de l’excellent film The Mist, réalisé par Frank Darabont, sûrement l’une des meilleures adaptations de Stephen King et ayant obtenu les grâces de l’écrivain (ce qui n’était pas le cas pour Shining de Stanley Kubrick). Dimension Television vient d’annoncer la mise en chantier d’une série télévisée adaptée de la nouvelle de Stephen King et du film The Mist. Un projet de série qui a reçu la bénédiction de l’écrivain et qui sera scénarisé par Christian Torpe, le showrunner de la série à succès Rita au Danemark.
L’univers de The Mist est passionnant et l’idée de l’adapter en série télévisée est prometteuse. The Mist met en avant l’apparition d’un brouillard mystérieux recouvrant une petite ville. Ce brouillard cache de terrifiantes créatures d’un autre monde. Les habitants de la ville cherchent donc à survivre face à l’apparition de ces montres, mais également face aux conflits naissants dans leur propre communauté. L’histoire utilise brillamment cet aspect fantastique comme source de terreur psychologique.

Voilà un projet prometteur que l’on attend avec impatience. En attendant, on vous repartage la bande-annonce du film de 2007 :

 

The Mist série TV

Krueger

Rédacteur en chef du site Au coeur de l'horreur et président de l'association, je suis un passionné du cinéma d'horreur sous toutes ses formes. Je dois bien avouer avoir un faible pour tout ce qui se rapporte au gore, aux gros nichons et au sanguinolent. Je reste néanmoins doté d'une sensibilité à toute épreuve.

2 Comments

  1. Avatar

    J’ai bcp aimé le film mais en faire une série. .. à la base le livre n’est pas franchement épais, il y a un paquet de romans bcp plus dense qui offrirait plus de matière, que ce soit ceux non adaptés en vidéo ou ceux existant déjà( une adaptation plus adulte de it serait top ça^^)

  2. Avatar

    Ali, il était prévu un remake de Ça mais c’est actuellement au point mort. J’en rêve aussi !
    Pour The mist, j’avais vu à cent mètres le final, j’étais dégouté, mais c’était pas trop mal sinon.

Commentaires