logo-site
The Girl In The Photographs

The Girl In The Photographs

Un bon slasher à l’ancienne produit par le regretté Wes Craven, voilà qui nous comble de joie ! The Girl inthe Photographs est réalisé par de Nick Simon, coscénariste de Pyramide de Grégory Levasseur (oui ça pique ! ). Non seulement le film est l’une des dernières productions du maître de l’horreur Wes Craven, mais il marque également le retour du chef-opérateur Dean Cundey, un vétéran du genre qui a signé l’image de HalloweenFog ou encore The Thing. Sélectionné au TIFF (Toronto International Film Festival), le film est annoncé comme vicieux et viscéral. Quoiqu’il en soit, cette bande-annonce laisse envisager un film nerveux et bien sanglant, c’est tout ce qu’on aime. On espérera juste que ce slasher nous épargnera les personnages stupides et clichés propre au genre.

Synopsis

Colleen est une jeune femme qui travaille dans une petite épicerie et qui s’apprête à larguer son petit ami violent. Elle subit cette vie ennuyeuse et monotone au quotidien. Seulement, un groupe de tueurs en série commence à lui envoyer des photos de leurs victimes mutilées. Par la suite, Peter Hemmings, un photographe de renom, débarque dans la ville de Colleen, avec ses deux modèles, pour reproduire le travail des tueurs en séries et l’utiliser pour une campagne publicitaire. Apprenant que Colleen est en contact avec les tueurs, Peter décide d’en faire la muse de son art photographique à Los Angeles. Un nouveau départ s’annonce pour Colleen. Mais les tueurs en séries ne l’entendent pas de cette oreille.

Informations

The Girl In The Photographs

Réalisateur : Nick Simon

Scénaristes : Robert Morast, Osgood Perkins, Nick Simon

Acteurs : Christy Carlson RomanoKatharine IsabelleMitch Pileggi…

Genre : Horreur/Slasher

Pays d’origine : États-Unis

Lien Imdb

Krueger

Rédacteur en chef du site Au coeur de l'horreur et président de l'association, je suis un passionné du cinéma d'horreur sous toutes ses formes. Je dois bien avouer avoir un faible pour tout ce qui se rapporte au gore, aux gros nichons et au sanguinolent. Je reste néanmoins doté d'une sensibilité à toute épreuve.

Commentaires